Artiste du quotidien!

Artiste du quotidien! est un blog à vocation littéraire, qui propose à intervalles réguliers des publications de textes originaux et fantasques, tout en se voulant exigeant. Ces publications sont de natures très diverses: il s'agit parfois de poèmes, parfois de textes de chansons, parfois de simples pensées, parfois de descriptions, parfois de textes tout simplement inclassables. Et tout ça pour quoi? Tout ça pour amener un peu d'art et un peu de joie, de créativité dans la vie de tous les jours qui en est tant dépourvue! Venez donc nombreux partager ensemble le goût des mots et de la littérature, et soyons tous ensemble des artistes du quotidien! Mais qu'es-ce qu'être artiste du quotidien justement? C'est tout simple! C'est briser les conventions d'inertie pour introduire la créativité dans la vie de tous les jours. C'est une attitude de bravade et de provocation aussi bien qu'une attitude plus réfléchie et systématisée! Mais vous verrez tout cela plus en détail sur le blog!

Visiter le blog : Artiste du quotidien!


Autres blogs Littérature > Poésie

Phare Urbain : Phare Urbain: Poésie de contrebande, poésie urbaine, poésie contemporaine,poésie de ville, poésie de banlieue, poésie de centre commercial, poésie de friche industrielle, poésie de pôle de compétence, poésie du nouveau désordre mondial... Les mots et la ville. Nous tous et la ville. Vous tous et la ville. Toi et la ville. Moi et la ville. Nous sommes la ville. Un espace indéfini entre Montréal, Paris et Bordeaux. Un terrain vague de Detroit en plein coeur de Bruxelles. Un train SNCF sur les rails Amtrak à New York. Une station de métro entre Berri UQAM et Porte Clignancourt.Un centre commercial dans lequel on s'engouffre à chaque semaine pour communier. Puis, une vie. Des vies. De plue en plus de vies, de plus en plus éparses. Toujours parti en voyage d'affaire. Entre deux continents. Entre les chromes de Chicago et ceux des Champs-Élysées. Entre ce qui brille ici et ce qui reluit là-bas. Une poésie contemporaine, abrasive parfois, lucide, qui rince et décape. Un coup de karcher poétique sur les réalités urbaines actuelles. S'il est difficile aujourd'hui de concilier le travail et la famille, l'amour et la carrière, les enfants et l'avancement, la promotion et la motivation. Voici des poèmes en forme de marteaux brise-vitre, en forme de grenades dégoupillées, pour sortir du train avant qu'il ne déraille. Je suis Montréalais d'origine. Immigré en France en 2010. J'ai repris l'écriture en 2009, après un abandon de l'écriture qui a duré quinze ans. Ce qui m'a remis à la tâche fut le décès subit d'un de mes mentors, Bruno Roy, écrivain et poète. Cela a été pour moi un moment décisif. Face à ce vide. Face à cette perte. Je me suis dit que c'était à mon tour d'écrire, de poursuivre ce que j'avais commencé. Ce que l'on croît acquis, finalement doit être défendu, regagné au quotidien. Arraché aux heures. Battu, affronté, ressassé, retravaillé, épuré, afin de n'en garder que l'essentiel. Une attaque subite de drones qui vient chirurgiquement découper les mots et les mettre en page. Donc, je me présente. Marc Andre Lacas, tailleur de feuille. Un sculpteur de papier. Un bâtisseur de châteaux de cartes. Un architecte qui construit dans le temps plutôt que dans l'espace. Un parleur. Un bonimenteur. Un conteur. Un parolier. Un chanteur de pomme qui finit ses jours dans un lounge climatisé à Atlantic City. À vous de découvrir ma parole imparfaite qui casse parfois mais qui tente d'être juste à travers les mensonges et les subterfuges. Lisible. À la portée de tous. Je l'espère. Je ne cherche pas la grande poésie, mais la poésie vraie. Palpable. Tangible. Celle qui détourne notre quotidien par hasard. Cette brèche d'inattendu qui s'ouvre entre deux stations de métro et qui font que se rencontrent les regards, les hasards et les syllables. J'écris sans être publié officiellement. Sans être payé. Sans contrat ou obligation. Librement. Parce que c'est nécessaire. Essentiel. Quelque chose qui est dans mon essence. Un distillat de moi-même. Brut mais raffiné, sans être dilué. Oui, j'ai essayé d'arrêter, mais sans succès. Le mots coulent à nouveau parce qu'il y a toujours quelque chose qui doit être dit, relaté et retranscrit. À la main puis à la machine puis avec la voix (ce qui en projet en ce moment). Loin des caméras, il y a la poésie, qui ne cherche pas à décrire le quotidien mais à le peindre, le tacher, le rendre plus coloré, moins coloré, en noir et blanc, puis, le teindre en tons de sépia, le passer au négatif, lui mettre du rouge plein la gueule. Défaire la chronologie. Refaire le sens des phrases. Remettre le tout en ordre et attendre la prochaine rupture du réel.
Loca Aoerta : Humeurs, coups de gueule, mots, poésie et littérature... féministes parfois. Des mots que j'aime, croisés au hasard, ou bien les miens... sur les femmes, et notre "creux" fondamental, sur la beauté et la violence du rapport à l'Autre.
Courants vers : Essentiellement des poèmes de ma composition, jeune poète de 22 ans, ou quelques essais au sujet de la poésie, soumis à la vindicte électronique. Des commentaires, des échanges - musculés ou non - sont espérés et attendus même, avec enthousiasme. Un exemple: que lent est le vent du fond des soirs qui erre aux solitudes des toiles-champs où le crépuscule passe comme un renard l’œil ne sait plus sur quelle branche se rasseoir les profondeurs affamantes sont bornées de chênes aux feuilles d’ombres que lent est le vent aux ailes d'hallucinations qui éteint les étangs borde les bois puis s’endort dans nos cheveux comme dans un manoir

Infos sur le blog et son référencement

  • Blog inscrit le : 24/01/2012 à 13:13
  • Département / Ville : Paris (Paris)
  • Url du blog : artisteduquotidien.wordpress.com/
  • Nombre de visites ce mois-ci : 0
  • Nombre de visites depuis son inscription : 1
  • Informations Technorati : du blog

Commentaires sur ce blog

  • Aucun commentaire pour le moment...

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo *

Email *

Votre blog sans le http://
Votre commentaire *

Valider votre commentaire

A découvrir...
Déjà nouveaux inscrits cette semaine!
Liens utiles